Don't Miss

Ça tourne, prise 1!

By on mai 30, 2014

De mille et un visages, elle a ce don de nous émouvoir, de nous troubler, de nous faire voyager, de nous permettre de communiquer et d’échanger. Elle est capable de rassembler les foules et de nous donner le goût de la partager à travers tous les supports dont nous disposons. Parce que nous baignons quotidiennement dans un monde visuel en constante évolution qui tend à repousser un peu plus chaque jour les limites déjà fixées, on aurait tendance à en oublier sa complexité et les heures de travail requis qui se cachent derrière l’écran! Aujourd’hui, jasons vidéo.

L’évolution technologique a rendu la production vidéo plus accessible. En effet, les outils et l’équipement, autrefois très dispendieux réservés aux professionnels du milieu, sont maintenant plus abordables au point de permettre à tous de s’équiper. On assiste à une démocratisation du secteur de la production. Téléphones intelligents et tablettes ornées de leurs applications en tout genre ont eux aussi joué un rôle, laissant croire en autre que la réalisation pouvait être synonyme de facilité. Filtres et effets peuvent rapidement mêler les cartes pour les consommateurs qui doivent dissocier amateurs et professionnels à travers leurs recherches de service et surtout quand vient le temps de parler budget.

Tout comme l’événementiel, la production vidéo requiert planification, organisation et esprit d’équipe le tout agrémenté d’une expertise et d’expériences pour obtenir un résultat avec une cohérence et une signature visuelle intéressante qui saura retenir l’attention du public.

Trois phases viennent rythmer la production visuelle. Aujourd’hui, je vous propose de vous attarder à la phase de la préproduction. Cette première étape nous permet avant tout chose de définir le concept, le fil conducteur, l’ambiance et l’esthétique visuelle souhaitées, de déterminer le message et les objectifs de la vidéo, son public cible et son support de diffusion qui aura un impact direct sur sa durée et son format. Une vidéo promotionnelle dédiée au web va rarement excéder trois minutes pour ne pas perdre l’attention du public. On priorise un contenu court et rythmé. Plus on arrive à définir ces points, plus on s’assure d’avoir tous les éléments visuels nécessaires lorsque viendra le temps du montage.

Une fois  les grandes lignes du scénario établies, le travail de planification commence avec la composition de l’équipe de production qui entourera le réalisateur, l’identification du matériel requis, la recherche et le repérage de lieux, d’accessoires et de décors, la préparation des entrevues, le montage d’échéancier et de l’horaire de tournage ou encore la rédaction des décharges. Bref, on passe au peigne fin et sous tous les angles le scénario afin de penser à chaque petit détail qui feront la différence. On s’assure d’avoir toutes les autorisations requises et d’avoir bien évaluer l’environnement et la configuration du site de tournage. Est-ce qu’il y a une alimentation électrique suffisante? Est-ce que l’accès est facile avec un quai de déchargement ou encore un ascenseur pour aider au transport de l’équipement? Est-ce que le lieu est bien insonorisé? On ne veut surtout pas se retrouver dans un couloir aérien où le passage fréquent d’avions viendrait nuire à la captation ou encore être à proximité d’un lieu de passage important, autant de facteurs qui risquent d’interrompre souvent le tournage et de retarder l’horaire, entraînant possiblement des frais supplémentaires.

Le temps de battement entre les prises peut varier selon les intervenants. Avoir des rafraîchissements et un espace de repos sur un plateau peut-être un atout. De plus, tout le monde n’a pas la même aisance en avant d’une caméra. L’idéal est de faire une mécanique, c’est à dire une répétition en rappelant à tous qu’il ne s’agit pas d’un direct et qu’à tout moment on peut couper la prise pour la reprendre. Un détail qui fait souvent la différence.

Avant le jour du tournage, il est conseillé tout comme en événement, de réunir les acteurs qui graviteront sur le plateau, pour confirmer le rôle de tout un chacun, le déroulement et les règles de sécurité qui entourent une production. Autant de points qui seront abordés dans un second article pour vous apporter outils et conseils pour votre prochaine production pour qu’elle soit une expérience des plus enrichissantes.

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *