Don't Miss

TENDANCES DES HÔTELS POUR 2016 EN BREF

By on janvier 11, 2016

TENDANCES DES HÔTELS POUR 2016 EN BREF

À une époque où les taux d’occupation des hôtels montent en flèche dans plusieurs marchés, des forces perturbatrices comme l’économie du partage, le marché émergent de la génération Y et l’évolution des goûts en matière d’alimentation et de boisson obligent les dirigeants de l’industrie hôtelière à repenser la façon dont ils font des affaires.

Voici cinq grandes tendances :

1. L’économie du partage continuera de se renforcer et les marques d’hôtels pour petits budgets continueront de croître

Dans le futur, les hôtels serviront surtout une clientèle du marché de luxe et de groupe, tandis que la clientèle de passage du monde des affaires et des loisirs va migrer vers un hébergement partagé comme l’offre Airbnb. La plateforme d’Airbnb n’opèrera pas une transformation de l’industrie hôtelière aussi importante que Uber l’a fait pour celle du taxi, mais elle sera le prochain grand réseau commercial.

Alors que l’économie est maintenant plus forte, des séjours dans des hôtels à « petit budget » demeurent toutefois la nouvelle norme pour les clients hésitant à dépenser plus. Avec la fonction de plus en plus automatisée des arrivées et départs de l’hôtel, le coût de fonctionnement budgétaire des hôtels est relativement faible. Les visiteurs à « petit budget » se contentent de bénéficier d’un lit confortable, d’une douche, d’une télévision, d’une connexion Wi-Fi et d’un espace de stationnement gratuit.

2. Les marques hôtelières se renouvelleront

Il y a eu un grand nombre de fusions parmi les anciennes marques dû au fait que la génération Y est moins fidélisée à la marque, mais bien plus attirée par la recherche de nouveauté. Une façon pour les hôtels de répondre à cette tendance consiste à développer des liens solides avec les médias sociaux; au lieu de penser aux services qu’offre l’établissement, ils changeront leur façon de penser et s’intéresseront à ce que le quartier a à offrir. Il y aura aussi des quantités record de rénovations, des halls et chambres améliorés, de nouveaux concepts de produits alimentaires et de boissons.

La génération Y voit simplement l’hôtellerie différemment; par exemple, 36 % préfèrent travailler dans le hall d’entrée plutôt que dans leurs chambres. Les hôtels vont également commencer à offrir des heures d’enregistrements des arrivées et départs plus souples afin de mieux satisfaire la clientèle hôtelière moderne.

3. La perturbation concerne aussi la nourriture et la boisson

  • Les hôtels sont maintenant centrés sur les bars, lieux où les consommateurs peuvent réseauter et profiter des cocktails créatifs et bières artisanales.
  • Il n’y a pas de limites à savoir où l’espace public se termine. Le hall d’entrée peut tout aussi bien se convertir en bar ou restaurant.
  • Les visiteurs se déplacent pour trouver des repas à emporter à leur chambre ou pour le voyage en avion.
  • Il s’agit de grignotage, de pâturage, d’échantillonnage et de repas qui correspondent à des régimes alimentaires spécifiques.
  • La génération des 18 à 34 ans en moyenne est prête à payer plus pour une expérience culinaire.
  • Et les hommes sont généralement disposés à dépenser plus que les femmes pour une expérience culinaire particulière.

4. L’autonomie accrue des clients

L’épine dorsale consistera à avoir une connexion Wi-Fi fiable, car le divertissement en chambre n’est plus l’apanage de l’hôtel. Au lieu de cela, la clientèle souhaite se connecter à leurs propres données, mettre à jour leur propre statut, ouvrir une session dans leur propre Netflix, etc.

5. Bon pour les agents de voyages

Le sentiment de nostalgie chez la génération Y est exponentiellement plus grand que pour les trois autres générations. En outre, les deux groupes qui ont connu la plus forte hausse dans l’utilisation d’agents ont été la génération d’abondance et la génération Y — deux groupes qui « voient une valeur dans le fait de payer pour leur temps. »

Par Michel Geoffroy, CMM

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *